L’iPhone, une fausse bonne idée?

La semaine dernière je vous parlais de mon enthousiasme face à l’annonce de l’iPhone, et je s’entendait sur la petite révolution que un téléphone comme celui-là pourrait créer dans le monde ultra-compétitif de la téléphonie mobile.

L.i.B. iPhone

Aujourd’hui, moins de une semaine après, mon enthousiasme initial a cédé la place à une déception assez importante. Là où je pensais presque à commencer à épargner pour m’offrir un iPhone pour Noël prochain, je me vois maintenant fuir de ce téléphone comme de la peste.

La raison? C’est très simple : la Gestion Numérique des Droits (plus connue sous son acronyme anglais, DRM). Au cas où vous ne voyez pas de quoi je parle, les DRM sont l’ensemble de mesures techniques de protection qui visent à contrôler l’utilisation qu’on peut faire des des ouvres numériques qu’on a acheté légalement. Ce sont les DRM qui se chargent, par exemple, de rendre impossible plein de tâches telles que :

  • La reproduction d’un DVD que on a acheté lors d’un voyage aux USA (Zone 1) dans notre lecteur DVD acheté en France (Zone 2);
  • La reproduction des chansons achetés dans l’iTunes Store dans ton lecteur MP3 Sony, ou la reproduction des ouvres achetés dans le magasin en linge de Sony dans ton lecteur iPod, ou de n’importe lequel d’entre eux dans un lecteur MP3 sans marque acheté en grande surface;
  • L’utilisation de l’avance rapide ou de l’accès au menu pour ne pas devoir avaler les deux minutes de messages anti-piratage chaque fois que tu essaies de regarder un DVD;
  • La copie de sécurité du DVD ou du jeu vidéo pour lequel tu as payé bien d’argent et à laquelle tu as droit dans le cadre de la loi.

Donc voilà, les DRM, faits par et pour les majors de l’industrie de la musique et le cinéma, les mêmes qu’on convaincu le monde de que ils ne vendent pas la musique ou les films, ils vendent des licences pour écouter ou voir la musique et les films, mais selon les conditions qu’ils veulent bien établir.

L.i.B. iPhone

Donc voilà, en revenant au iPhone, il semblerait que ce petit bijou technologique va être bien verrouillé par les DRM, au point qu’il va être impossible d’y installer des logiciels non fournis par Apple (un smartphone dans lequel on peut rien installer peut être encore appelé smartphone?), ou changer d’opérateur (dans les USA l’exclusivité appartient à Cingular, et l’iPhone ne pourra être utilisé que dans leur réseau).

Et en plus, les justifications de ces mesures sont vraiment pitoyables. Par exemple, Steve Jobs essaie de dire que la limitation à des logiciels Apple est due à que des logiciels malveillants dans le terminal portable pourraient faire tomber les réseaux des opérateurs. Oui, bien sûr, c’est pour ça que les milliers d’utilisateurs de smartphones sous Windows Mobile, où on peut tout installer, même des virus, font tomber les réseaux SFR, Orange et Bouygues quatre fois par jour…

Bon, j’arrête ici, car sinon je vais finir par m’énerver. Si vous avez du temps, aller voir cet article du New York Times où ils expliquent bien tous les problèmes des DRM pour les utilisateurs légaux, et comment ça risque d’affecter aux futures propriétaires de l’iPhone d’Apple…

Tags: , ,

3 commentaires à “L’iPhone, une fausse bonne idée?”

  1. Jeh Says:

    Il est clair qu’Apple offre normalement des services de qualité comme son OS, son matos. Mais leur obstination à absolument tout vérouiller et tout contrôler est honteuse pour l’utilisateur.
    Quand on voit le prix que l’informatique coute et les mesures qu’ils (majors, apple, redmond,…) prennent pour forcer l’utilisateur à utiliser toute la panoplie de leur matos, c’est vraiment insurportable…
    Bientot il faudra choisir une marque, et avoir tout seulement de cette marque.
    L’interopolarite est un beau rêve, mais si les gens ne réagissent pas (plainte, boycot, manif, petition, …) cela le restera.
    Personnelement j’utilise linux depuis des années et je fais toujours attention à ce que j’achete, et finalement ce n’est jamais du redmond , du sony, du apple…

  2. geraldine Says:

    Faux , deja l’exclusivité Iphone aux etats unis c’est at&t mon oncle y travaille et je peux vous assurer que le iphone sera bloqué parceque certains se sont amusé a les “cracker” donc forcément apple n’a pas envie de finir comme les programmes qui sont plus téléphargés que achetés. Maintenant c’est aux utilisateurs de choisir entre un téléphone portable et un smartphone. A la base un téléphone c’est pour envoyer des sms et appeler alors je ne vois pas l’utilité de ce gadget. Pour ma part le macbook pro fais l’affaire et un blackberry , ou alors achetez le ipad si c’est qu’une utilisation pour s’amuser.
    En gros moi je suis d’accord avec la compagnie apple qui veux préserver le niveau du iphone.
    Après chacun son avis !!

  3. LostInBrittany Says:

    Dommage que votre commentaire arrive avec trois ans de retard (ce billet est de 2007), où bien avant que le premier iPhone (non Iphone) soit craqué…

    N’empêche que le temps, et la progression des Android depuis, ont montré que je n’étais pas le seul à avoir cet avis, alors votre “faux” ne veut pas trop dire ;)

Leave a Reply