La tête dans les étoiles

Pour tout connaisseur du ciel nocturne, même sans être astronome amateur, les Perséides ou Larmes de St. Laurent sont l’un des plus beaux spectacles que le ciel nous offre chaque année. Pendant quelques nuits, autour de la St Laurent (10 août), une vraie pluie d’étoiles filantes est visible dans le ciel les constellations de Persée et de Cassiopée.

L.i.B. la tête dans les étoiles

Profitant de cette éphéméride, les associations d’astronomie organisent une manifestation appelée Nuits des Etoiles. Pendant trois nuits (cette année les nuits de vendredi à dimanche dernier) des associations d’astronomie proposent partout en France plus de 400 séances de découverte de l’astronomie. Au menu, des conférences, des visites des observatoires et des observations du ciel, dans des séances ouverts à tous.

Moi, je suis allé dimanche dernière à la séance organisé par l’association Pegase, la section astronomie et espace de l’amicale laïque de Saint-Renan. Cette association de passionnés de l’astronomie dispose de son propre observatoire dans l’enceinte de collège de Kersouar à Saint-Renan : une coupole de 4 m qui héberge un télescope Newton de 320 mm, équipé pour la photographie et l’imagerie CCD du ciel profond.

L’histoire de comment ils ont réussi à construire l’observatoire, et comment ils ont récupéré des pièces à droit et à gauche pour monter tout leur équipement valait déjà largement la sortie. C’est bluffant ce qu’ils arrivent à faire en couplant le téléscope avec une simple webcam bricolée. Si à cela on ajouté une conférence très didactique et les observations de Jupiter et Antares à l’aide du grand télescope, on comprend facilement pourquoi je suis rentré à la maison la tête dans les étoiles.

En rentrant, j’ai cherché un peu sur le net et je suis tombé sur Stellarium, un logiciel libre de planétarium. Il affiche un ciel réaliste en 3D, comme si on le regardait à l’oeil nu, aux jumelles ou avec un télescope. On peut indiquer ses coordonnées, et la date et l’heure souhaité, et il nous montre le ciel à cet endroit. Le logiciel est vraiment bien conçu, très simple et agréable à utiliser, et il existe en versions Windows, Linux et Mac OS.

Comme exemple de l’utilisation de Stellarium, je vous laisse ici une capture d’écran pris lorsque je l’ai paramétré pour voir le ciel de Saint Renan à l’heure de la conférence de l’association Pegase. Ca colle parfaitement bien avec l’observation de Jupiter et Antares qu’on a fait sur le télescope de l’observatoire de Kersouar.

Jupiter et Antares dans le ciel de St Renan

Je me demande si je vais m’inscrire à l’association à la rentrée, ça me plairait bien de faire des sorties d’observation, de jouer avec les caméras CDD pour obtenir les images numériques et de bricoler ma webcam en instrument d’observation…

Tags: ,

9 commentaires à “La tête dans les étoiles”

  1. cedric Says:

    Héhé, mon père m’a justement fait découvrir le petit logiciel Stellarium hier. Très sympa d’utilisation.
    Ils ont été obligés de l’utiliser plus que prévu dimanche soir pour la nuit des étoiles parce que le ciel était beaucoup trop voilé pour voir quoi que ce soit…

  2. LostInBrittany Says:

    Même si cela peut semble incroyable, du côté de Brest il n’y avait pas un nuage, et on a pu bien regarder, au moins en début de soirée (je ne suis pas parti trop tard car je travaillais lundi).

    Stellarium est un logiciel très très agréable, plus je l’utilise, plus je l’apprécie.

  3. ARPOMT.ORG - Association de Recherche Pédagogique Ouverte en Milieu Tsigane Says:

    Stellarium ou la tête dans les étoiles pour tous !

    L’été n’est pas encore terminée ! Cette belle saison est la période idéale (dit – on ) pour scruter le ciel et les constellations une fois la nuit venue ! Mais que faire lorsque l’on ne possède ni carte du ciel, ni parent astronome et…

  4. ArcturusM51 Says:

    Désolé pour le double trackbacks un clic involontaire de ma part !!! Ce n’était en rien volontaire

  5. LostInBrittany Says:

    Pas de problème, j’ai effacé le doublon :)

  6. christelle Says:

    Je vois que tu n’es pas très loin de Plouarzel (ma soeur y est correspondante des Dernières Nouvelles )…
    Je viens de charger Stellarium qui fonctionne très bien et je découvre du même coup par hasard l’éclipse de lune du 28 août ! (en positionnant un observateur sur la lune, en focalisant l’observation sur la terre et en accélérant le temps, on voit la terre passer entre la lune et le soleil ).

  7. christelle Says:

    (J’ai oublié de préciser : éclipse de lune – ce qui est quand même relativement courant )

  8. LostInBrittany Says:

    Christelle : Oui, je suis assez proche de Plouarzel. J’imagine que si ta soeur habite là, elle connaît déjà le grand menhir de Kerloas (le plus grand de France), entre Plouarzel, Ploumoguer et St Renan. Sinon, dis-lui d’aller regarder, c’est vraiment quelque chose à voir. Pour l’éclipse, je regarderais ce soir avec Stellarium, merci pour l’info !

  9. christelle Says:

    Horacio : Oui, Kerloas, elle connaît…
    Sur le front des "planétariums virtuels", ça bouge soudainement : une nouvelle version de Google Earth est sortie (aujourd’hui, hier ?) et permet de basculer entre vision classique du globe terrestre et une voute céleste.
    C’est la 4.2.0180.1134 (beta) Peut-être moins pratique que Stellarium, mais à approfondir (photos et documentation accessibles en cliquant sur les corps célestes ).

Leave a Reply