Une photo dans un guide Schmap

LiB at JavaOne

Schmap est un site web de guides de voyage gratuites. Mais ce n’est pas des guides de voyage traditionnelles, loin de là. Les guides Schmap sont complètement interactives, construites autour d’une carte dynamique (s’appuyant sur Yahoo Maps) montrant tous les points d’intérêt (monuments, bâtiment, restaurants, services…).

A différence d’autres sites du genre, les guides de voyage de Schmap sont imprimables et aussi téléchargeables pour pouvoir les consulter offline à l’aide d’une petite application cliente. La consultation des guides, autant sur le site que en mode offline est intuitive et agréable. Et en plus, si vous avez l’envie (et le temps), vous pouvez même créer vos propres guides de voyage avec les Schmapplets.

Bref, Schmap est un service web très sympathique et pratique, et il m’a rendu un bon service lorsque je préparais mon voyage à San Francisco le printemps dernier.

C’est pour cela que j’ai eu un petit moment de fierté lorsque j’ai reçu un e-mail d’Emma Williams, éditrice chez Schmap, m’informant qu’une photo de ma galerie Flickr était retenue pour la nouvelle édition du guide Schamp sur San Francisco.

La photo en question est celle du bâtiment Emporio Armani à Union Square :

Emporio Armani

Hier j’ai reçu un autre e-mail d’Emma Williams m’indiquant que la photo avait été retenue, et m’indiquant qu’elle état visible sur le nouveau guide :

Emporio Armani

Ce qui est très intéressant, c’est comment les éditeurs de Schmap utilisent Flickr pour rechercher des photos pour illustrer leurs guides. Lorsqu’ils voient une photo qui peut convenir, ils envoient une demande à l’auteur, et si il est d’accord, la photo est incorporé dans le guide, avec un lien vers la galerie Flickr de l’auteur.

Aujourd’hui on peut trouver sur Flickr des photos de chaque coin de rue de la plupart de villes du monde, et beaucoup de ces photos n’ont rien à envier à des prises de vue professionnelles. Je ne parle pas, bien entendu, des miennes, faites avec un petit appareil de poche et sans aucune prétention, mais des photos d’une qualité énorme faites par des gens qui vivent et respirent la photo.

Chez Schmap ils ont bien compris ça, et ils ont aussi compris comment le Web 2.0 marche, comment c’est beaucoup plus simple (et moins cher) de demander à l’auteur d’une photo Flickr d’utiliser leur images en échange d’un lien que de dépêcher sur place un photographe professionnel.

Bref, de la même façon que des sites comme Wikipedia montrent que le modèle collaboratif marche bien pour une encyclopédie, Schmap montre que les guides de voyage traditionnels ont des soucis à se faire, ou au moins une adaptation à prévoir.

Tags: ,

3 commentaires à “Une photo dans un guide Schmap”

  1. Guillaume Says:

    félicitations !!!

    j’ai aussi eu cet honneur pour le guide de montréal, j’ai fait une photo d’un centre de congrès lors du salon du livre et elle a été retenue

    http://www.schmap.com/montreal/all_events/#r=none&mapview=Map&tab=Places&p=315927&topleft=45.50385,-73.56839&bottomright=45.49665,-73.56236&i=315927.jpg

  2. LostInBrittany Says:

    Le commentaire avait resté bloqué à cause du lien ;-)

    Excellent photo, Guillaume !

    En regardant ce guide là, ça donne envie, Montreal…

  3. Inukshuk Says:

    Moi aussi on vient de me faire cette offre. Je ne sais quoi en penser. Mes photos sélectionnées (2) étaient sur le site flickr.com.

Leave a Reply