Lemote Loongson : l’ordinateur 100% chinois

En faisant ma veille technologique du dimanche soir je suis tombé sur une nouvelle que je considère assez intéressante :la sortie sur le marché des premiers ordinateurs dont l’unité centrale a été complètement développée en Chine.

L.i.B. Ordinateur

La grande nouveauté est donc que ces ordinateurs n’utiliseront pas un processeur Intel ou AMD, mais un processeur conçu et développé en China : le Loongson II E. Apparement, l’Institute of Computing Technology (ICT) de l’Academie Chinoise de Sciences travaille depuis six ans dans le développement de la famille de microprocesseurs Loongson II, et ils ont arrivé au point où le produit est prêt pour la consommation massive.

Le nouveau ordinateur, commercialisé par l’entreprise Lemote, coûtera quelques 150€, et viendra équipé de 256 Mo de RAM et un disque dur de 40 Go. Et, une autre nouveauté de taille, il viendra avec une distribution de Linux pré-installée.

En voulant approfondir plus, j’ai trouvé ce billet de Virtual-China.org qui donne plus de détails, et des liens très intéressant. Par exemple, il y a un vidéo de démonstration sur YouTube, ou les témoignages de plusieurs blogueurs qui ont pu testé des versions pré-commerciales du nouveau Lemote Loongson.

Selon ces témoignages, les spécifications du Loongson sont loin des derniers modèles d’Intel ou AMD en puissance brute, mais ils offrent des améliorations notables, surtout au niveau de la consommation :

The CPU of Lemote Box is China-made Loongson (originally called “Godson”) 2E 666MHz. Although the frequency is low but it actually performs better than PentiumIII. The Loongson CPU is a 64-bit MIPS III RISC processor. Unlike x86 CPUs, it works under only 5-7W power(4.07W in recent test), a small fraction of AMD or Intel products which generally need several dozens of Watts.

En voyant les photos, comme celle de ce billet , je ne peux pas m’empêcher de penser à des projets en cours de développement comme le Linutop de Laurent Bervas. Les projets sont semblables, ainsi que le prix, les prestations et le choix de Linux comme système d’exploitation. J’aimerais bien savoir l’avis de Laurent sur ce nouveau ordinateur chinois, si pour Linutop c’est une menace ou une opportunité.

En tout cas, et cela est la raison principale pour laquelle j’ai voulu écrire sur le Loongson, cela montre que la Chine a bien rattrapé son retard en matière de recherche et développement électronique, et que maintenant ils sont capables de concurrencer les grands du secteur, avec des produits que, malgré ne pas être encore du haut de gamme, offrent des performances assez acceptables à un prix très difficile à concurrencer. Et aussi le fait de que le système d’exploitation choisi soit Linux, un coup directe au monopole de facto de la firme de Redmond…

Je me demande ce qu’ils pensent de tout ça chez Intel ou AMD, ou chez les grand fabricants comme Dell. A mon avis, dans leur course à des fréquences encore plus élevés ou a un plus grand nombre de cores dans le chip, ils risquent de voir comme le marché d’entrée de gamme part vers des solutions plus économiques et mieux adaptés aux besoins des utilisateurs de base, comme ce Lemote Loongson ou le Linutop. Ou ce que Microsoft pense de ces projets qui osent proposer Linux à la place de Windows comme système d’exploitation pré-installé…

Tags:

4 commentaires à “Lemote Loongson : l’ordinateur 100% chinois”

  1. Asher256 Says:

    Salut,

    Ils sont impressionnants ces chinois ! Quelle différence avec la Chine d’il y a quelques années…

    Sinon, je viens de découvrir un projet dans le même thème (ou presque) que je t’invite à découvrir fdogs.free.fr/ ;-)

    À plus.

  2. LostInBrittany - Le blog d'Horacio Gonzalez Says:

    L’iPhone chinois

    Il n’y a pas longtemps je vous parlais de l’annonce de l’iPhone de Apple, d’abord avec enthousiasme et ensuite avec déception. La semaine dernière, je vous parlais d’un sujet complètement différente, l’avancement des chinois dans le domaine des…

  3. sebist Says:

    Effectivement il est tres bien ce dogs.
    un français qui fait un ordi moins cher qu’un chinois on rêve ou quoi ?

  4. ~laurent Says:

    En effet très proche. A partir du moment ou le boitier et l’OS se ressemblent, la différence se fera dans le marketing et le commercial.

    En visant comme 1er marché l’Europe (avec une fabrication européene), on peut envisager de garder un aventage concurentiel.

Leave a Reply