JavaFX

Cette semaine il se déroule à San Francisco la plus importante conférence internationale sur Java : Java One. J’aurais bien aimé pouvoir y aller, mais ça n’a pas pu se faire*, alors je suive la conférence à distance, par des podcasts dans le site officiel, et des billets des blogueurs assistants.

L.i.B. et Java

La plus remarquable des nouvelles dans ce début de conférence a été sans doute l’annonce de JavaFX. JavaFX se veut l’alternative Java pour le développement des Rich Internet Applications (RIA, applications web avec un interface rich). Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, les seuls concurrents dans cette catégorie étaient JavaScript et Adobe Flash. Cependant ces derniers temps les plate-formes de développement de RIAs s’ont multiplié comme des champignons dans une cave tiède et humide. De l’Adobe Flex, au projet libre OpenLaszlo, en passant par le future Microsoft Silverlight, la mode est aux RIAs et tous le monde cherche à obtenir une partie du gâteau.

Dans un marché soudainement si saturé, quelles sont les chances pour un produit comme JavaFX ? Peut-être je me trompe, mais je pense que assez bonnes, car à mon avis JavaFx compte avec plusieurs atouts de taille :

  • IDE multi-plate-forme : Là où les IDE de Adobe Flash/Flex ou de Microsoft Silverlight ne marchent que sur Windows et où OpenLaszlo n’a pas d’IDE proprement parlant, JavaFX aura un IDE intégré dans Eclipse ou Netbeans. On pourra développer aussi bien dans Windows que Linux, MaxOS ou même dans des environnements plus “exotiques” comme FreeBSD.
  • Environnement d’exécution multi-plate-forme : Je ne parle pas de que l’environnement d’exécution puisse tourner sur des différents systèmes d’exploitation, car la plupart de ces plate-formes permettent une exécution au moins sur Window, Linux et MacOS (Microsoft Silverlight étant pour l’instant la vilaine exception, car il sortira sans aucun support Linux). Car dans le cas de JavaFX, multi-plate-forme veut dire que les scripts JavaFX pourront s’exécuter sur tout type de terminal, d’un téléphone portable à une télé, en passant par un PDA et un ordinateur. Le mantra de Java, développez une fois, exécutez partout, sera pleinement respecté dans JavaFX.
  • Gratuité des outils de développement : Dans la pure tradition Java, les outils de développement sont gratuites. Si vous voulez commencer à jouer avec les premières versions de ces outils, il vous suffit d’aller sur le site des développeurs de JavaFX.
  • Popularité du langage Java : Java est un des langages les plus populaires (peut-être le plus populaire). Les développeurs habitués à Java (autant dans sa forme standard que dans ses déclinaisons entreprise ou mobile) seront sans doute attirés par le fait que JavaFX se base sur Java et qu’il permet d’accéder à toute la richesse de l’API de Java.

En tout cas, étant donné que Java c’est mon gagne-pain depuis quelques années, je place beaucoup d’espoirs sur la sortie de JavaFX, car il ouvre toute une série de possibilités qu’avant on ne pouvait envisager sans changer toutes les outils de développement et exécution. On verra si le temps nous montre qu’il est à la hauteur de ces espoirs…

* : mon collègue de bureau Fred a eu la chance d’y aller, et j’imagine qu’il lira ce billet depuis San Francisco… Alors n’oublies pas de nous envoyer une carte postale, Fred!

Mises à jour :

  • J’ai trouvé un billet très intéressant sur l’aspect développez une fois, exécutez partout de JavaFX dans le blog du CEO de Sun. Et comme bonus, il a une belle image de à quoi ça peut ressembler un téléphone portable avec un interface JavaFX… et cela ressemble beaucoup à un iPhone, à mon avis 😉
  • Je viens de télécharger le plugin JavaFX pour Eclipse, des que j’aurai un peu de temps libre je vais commencer à jouer avec. Je vous raconterai ce que cela donne…

Tags: , , ,

2 commentaires à “JavaFX”

  1. Tizel Says:

    Très intéressant comme approche, je demande également à voir ;)

    Tizel

  2. flo Says:

    yep ! c’est de la bombe atomique. J’ai installé le plugin sur Eclipse mais il m’envoit paitre quand j’execute le script. je chercherai plus tard. pour l’instant le JavafxPad est un bon début pour faire joujou avec les script, d’autant il affiche en temps réel les modifs du code.

Leave a Reply