En rangeant des vieux papiers

Mon père a une théorie : si parmi tes affaires tu gardes des cartons que tu n’as pas ouvert pendant quelques années, c’est que leur contenu n’est pas important et il ne fait qu’encombrer. Dans ce cas il faut jeter la boîte sans l’ouvrir, car si on l’ouvre c’est sûr qu’on ne voudra plus que le contenu finisse à la poubelle.

C’est un homme sage mon père, et je ferais bien de suivre ses conseils, mais je suis faible, je préfère ouvrir les cartons avant de les amener à la déchetterie. Et, logiquement, je finis par ne pas tout jeter…

Ranger des affaires qu’on n’a pas touché pendant des années c’est une chose très curieuse. On découvre des choses desquelles on ne se souvenais plus, on revit des moments qu’on avait complètement oublié. C’est un peu comme un voyage dans le temps, et cela permet aussi de voir combien on a changé (ou pas)…

L.i.B. et le basket-ball de table

Le weekend dernier, lors d’une descente à la cave pour essayer de faire un peu plus de place, je suis tombé sur un vieux carton avec des papiers, que j’avais amené de chez mes parents il y a quelques années. Je ne savais pas trop exactement qu’est-ce qu’il y avait dedans, certainement des choses à jeter, mais j’étais un sûr qu’il y devait avoir aussi des choses que je voudrais garder. Alors je me suis mis à la tâche.

En effet il y avait plein de trucs qui sont partis à la poubelle : des notes de cours, des vieux magazines, des feuilles de personnage de séances de jeux de rôles tombées il y a longtemps dans l’oubli… Mais il t avait aussi plein d’autres papiers que j’ai bien aimé retrouver, et que je compte encore garder. Parmi eux, un petit classeur qui m’a bien occupé ces derniers jours.

Le classeur en question contenais une vingtaine de pages que j’avais écrit il y a une quinzaines d’années, avec le règlement d’un jeu de plateau de simulation de basket-ball. A l’époque je jouait beaucoup au Blood Bowl, un jeu de football américain fantastique duquel je vous ai déjà parlé plusieurs fois, et j’adorais le basket, que j’avais été contraint d’abandonner suite à une blessure à répétition du genou. Cette année là j’avais donc profité des vacances de Pacques pour rédiger un ensemble de règles, basées sur celles du Blood Bowl, dessiner un plateau et tester en utilisant quelques Playmobil comme joueurs.

Le jeu fonctionnais assez bien, mais après quelques matchs avec des amis, je suis passé à une autre chose. Les fichiers des règles sont restés dans une disquette de mon vieux IBM 5155, mais j’avais gardé une copie imprimée dans le classeur que j’ai récemment retrouvé.

En le retrouvant j’ai été frappé par la nostalgie et j’ai envie de l’essayer à nouveau. Le vieux plateau, tracé à coup de rotring et équerre, n’étais plus dans très bon état, alors je l’ai refait… mais cette fois en utilisant mon fidèle Inkscape.

Demi-terrain de basket-ball de table

J’ai donc passé ma soirée de hier à joueur des matchs de basket avec des dés et des petits Playmobils sur un plateau. Je me suis amusé comme un gamin, j’ai vérifié que les règles que j’avais conçu il y a des années n’étaient pas de tout mauvaises et j’ai trouvé l’excuse parfaite pour resortir encore une fois mes Playmobil de leur boîte. Elle n’est pas belle la nostalgie ? 🙂

Tags: , ,

4 commentaires à “En rangeant des vieux papiers”

  1. littlecelt Says:

    De passage sur votre blog fort intéressant!
    @ bientôt

  2. LostInBrittany Says:

    Merci !

    J’espère vous revoir par ici :)

  3. osteopathe 68 Says:

    il me reste des caisses à ouvrir ….

  4. LostInBrittany Says:

    Moi aussi, j’ai encore des boîtes qui trainent, avec des surprises à l’intérieur, j’en suis sûr :)

Leave a Reply